NOTRE VISION

Oui Montreuil est riche de ses diversités sociales et culturelles. Riche de ses différents patrimoines : horticole et maraîcher, industriel, ouvrier, artistique. Riche de ses luttes et engagements dans l’Histoire de notre pays. Riche de sa tradition d’accueil des populations migrantes. C’est une ville de créativité et de solidarité.

Mais nous nous inquiétons des évolutions – climatique, sociale, démocratique – en cours qui dégradent les conditions de vie et creusent le fossé entre les plus nanti.es et les moins aisé.es. La canicule est plus difficile à supporter dans un immeuble non isolé que dans une maison aux murs épais. Manger bio est plus facile avec un salaire décent. Si nous pouvons nous réjouir de l’arrivée de jeunes ménages quittant Paris et ses loyers exorbitants, nous devons aussi reconnaître que ces changements, dans le bas Montreuil et bientôt autour de la ligne 11, renforcent les écarts avec les quartiers plus populaires.

Les équipes municipales qu’a connu notre ville ont toutes souligné l’urgence de réduire cette fracture entre les différents quartiers de la ville, le haut et le bas Montreuil. Mais à part la piscine des Murs à pêches, portée par les écologistes dès 2008, bien peu a été fait pour atteindre cet objectif. Pourtant il y a urgence, si l’on souhaite vraiment éviter de possibles ruptures.

Dans ce contexte inquiétant, nous nous engageons à tout faire pour aider les plus démuni.es, préserver les diversités qui font notre richesse et renforcer la cohésion qui nous permettra, tous ensemble, de faire face aux difficultés à venir. La transition écologique est non seulement un impératif mais aussi une opportunité pour impulser une nouvelle dynamique économique et de nouvelles solidarités. Économiser l’énergie, développer les renouvelables, dépolluer les sols, améliorer la qualité de l’air, verdir et embellir la ville…Tout cela contribuera à améliorer la santé et le bien-être à Montreuil et à créer des emplois non délocalisables.

Je ne veux pas vous mentir. Les moyens de la ville sont limités. Notre responsabilité sera donc, pour ne pas augmenter les impôts, de lutter contre les dépenses inutiles. Elle sera ensuite d’affecter les ressources de manière transparente aux priorités de notre programme. Elle sera enfin d’aller chercher les budgets disponibles auprès d’Est Ensemble, de la Métropole du Grand Paris, de la Région, de l’Etat ou de l’Europe.

Surtout, nous voulons mobiliser les forces vives de notre ville pour impulser une nouvelle façon de « faire ensemble », en éradiquant le clientélisme qui fait tant de mal à Montreuil. C’est en synergie entre les citoyen.nes, les associations qui connaissent très bien les réalités locales, et les services municipaux que nous pourrons réussir ensemble.

Impératif écologique, solidarité renforcée, démocratie renouvelée, voilà les valeurs qui nous guideront tout au long du mandat.

Mireille Alphonse – Tête de liste de «Montreuil, l’écologie aux responsabilités»

 

 

25 ACTIONS PRIORITAIRES POUR UNE ÉCOLOGIE RESPONSABLE ET SOLIDAIRE ET UNE DÉMOCRATIE RENOUVELÉE DÈS 2020 !

 

VILLE SOLIDAIRE ET ACCUEILLANTE

Réhabilitation des logements sociaux en grand nombre, réduction des charges et facilitation des mutations
Contre la hausse des loyers : encadrement des loyers et développement d’un organisme foncier solidaire pour lutter contre la spéculation immobilière
Renforcement de l’offre de santé dans le haut Montreuil, création de maisons de santé à La Noue et au Morillon
Création d’un passeport « Citoyen-ne montreuillois-e » pour faciliter l’accès aux droits et aux services publics
Relance de la politique de coopération décentralisée et des échanges solidaires avec les peuples maliens, kurdes et palestiniens.

 

VILLE VERTE ET RÉSILIENTE

→ Face à l’enjeu climatique, objectif 0 carbone en 2050 : rénovation thermique des logements privés, sociaux, et des bâtiments publics
Plan « Canopée » – plantations de 500 arbres par an – et re-végétalisation de la ville pour atteindre les 10 m2 de verdure par habitant-e
Murs à Pêches : sanctuarisation de ce patrimoine horticole, remise à plat du projet EIF et arrêt des projets de construction, concertation effective et prolongée avec tous les acteurs du site
Déploiement du Vélopolitain sur le territoire montreuillois ; création d’itinéraires cyclables et piétons continus et sécurisés en particulier autour des places et des écoles
Création d’une délégation « condition animale » au sein de l’équipe municipale, dotée d’un service chargé de la protection animale ; insertion d’une clause bien-être animal dans les marchés passés par la ville

 

VILLE CRÉATIVE ET SAINE

« Montreuil 2020-2026 : Ville propre » : mobilisation de tous les acteurs de la ville – habitant-es, commerçant-es, entreprises, associations, scolaires
Alimentation : partenariat avec des coopératives agricoles « 300 km à la ronde » pour développer le bio pour tou-tes: mise en place d’un Plan Alimentaire Territorial international
Pollutions : accompagner la mise en oeuvre de la Zone Faible Émission ; développer un pôle d’excellence sur la dépollution des sols par phytoremédiation
→ Organiser les Assises de la nuit pour garantir la bonne cohabitation entre habitant-es des rues commerçantes et les restaurateur-trices
Sécurité : porter à 50 l’effectif de la police municipale et renforcer le Service médiation

 

VILLE ÉMANCIPATRICE ET BIENVEILLANTE

Petite enfance : Augmentation des places en crèches et Maisons d’Assistances Maternelles supplémentaires en particulier dans le haut Montreuil
Écoles : Plan pluriannuel de remise à neuf des écoles (entretien, désamiantage, rénovation thermique) ; accès à l’école pour tous les enfants en hébergement précaire
Personnes âgées : développer des réseaux associatifs et intergénérationnels pour lutter contre la solitude ; Améliorer la voirie et déployer des mobiliers urbains pour faire de Montreuil une ville « promenade »
Culture : Création du festival « Montreuil Hybride » pour renforcer les partenariats artistiques issus de la coopération internationale ; Renforcer les dispositifs et équipements culturels dans le haut Montreuil, dont la médiathèque aux Ruffins
Handicap : obtenir des auxiliaires de vie scolaire pour tous les enfants en situation de handicap et mise en œuvre d’ accessibilité des lieux publics
Sport : création d’une maison du Sport-Santé, d’un Pass Sport pour les enfants et d’un chèque « sport » pour la première année de licence dans un club sportif, Développer un parc d’équipements sportifs urbains

 

POUR METTRE TOUT CELA EN ŒUVRE, IL FAUT AUSSI… GÉRER LA VILLE AUTREMENT !

→ Mise en place d’un Conseil de développement montreuillois, avec tirage au sort des habitant-es, et d’une Commission extra-municipale du temps long (Conseil des Aînés + Conseil des Jeunes) pour plus de co-construction et de transparence de l’action publique
→ Mise en place de deux Tables de quartier et d’un atelier d’urbanisme partagé pour favoriser la concertation et la participation citoyenne, au plus près des habitant-es et de leurs quartiers
Politique de remunicipalisation des services publics : mise en œuvre de la Régie publique de l’eau avec Est Ensemble et clauses sociales et environnementales dans les appels d’offre de la Ville
Politiques budgétaires démocratiques : déploiement du budget participatif pour réellement atteindre 10 % du budget d’investissement de la Ville ; rapport annuel « genré » et « écologique » du budget ; suivi du budget de la ville par le Conseil de développement montreuillois
→ Exiger des engagements sur la décarbonation financière de la part de nos partenaires bancaires
→ Élaborer une Charte de responsabilité sociétale pour tous les partenaires de la ville
→ Nous souhaitons également articuler l’ensemble de nos propositions avec les politiques conduites par Est Ensemble et à l’échelle du Grand Paris.
Retrouvez dans cet article les propositions des écologistes pour Est Ensemble.


NOTRE PROGRAMME COMPLET CI-DESSOUS !